Accueil Date de création : 27/04/09 Dernière mise à jour : 25/02/15 00:46 / 271 articles publiés

Vie antérieure  (Mes chansons avec Pierre-Michel) posté le mercredi 25 février 2015 00:46


Auteur : Chilpéric Ier

Compositeur : Pierre-Michel


Je me rappelle un château

Mémoire ou réminiscence

Filigrane en transparence

Diaphane reflet dans l'eau

 

Y a-t-il parfois au fond de soi

Un berceau de prédilection

Qui n'est pas si souvent qu'on croit

Issu de l'imagination

 

Quand finissait l'oraison

Du vent qui courbait la plaine

Était-ce bien la fontaine

Qui murmurait sa chanson

 

Y a-t-il encore des troubadours

Qui parce qu'ils ont trop aimé

Se voient condamnés pour toujours

À vivre une autre éternité

 

Si je n'avais jamais vu

Ce donjon et ces murailles

Je sais qu'en cotte de mailles

J'y avais déjà vécu

 

Y a-t-il au hasard de la nuit

Des rêves qui ne le sont pas

Des souvenirs d'une autre vie

Qui resurgissent çà et là

 

Je me rappelle un château

Moyen Âge ou Renaissance

Périple autour d'une enfance

Je n'ai rien vu de plus beau






















































lien permanent

Syracuse  (Les chansons des autres) posté le vendredi 19 décembre 2014 10:05


(B. Dimey/H. Salvador)

lien permanent

L'Acteur de complément  (Mes chansons avec Michèle Garance) posté le mercredi 17 décembre 2014 23:29


Auteur : Chilpéric Ier

Compositeur : Michèle Garance

 

Quand je sais que tu dois venir

Aussitôt je deviens vitrine

Je m'invente alors des sourires

En un clin d'œil je m'illumine

J'apprends les mots qu'il faudra dire

Tu les attends je les devine

Je me déguise avec plaisir

En moi tel que tu me dessines

 

 

Je suis l'acteur de complément

Qu'on ne regarde pas

Celui qui perd son temps

Devant les caméras

Silhouette en deçà

 

 

Je veux me ressembler pour toi

Être fidèle à cette image

Que tu te fais toujours de moi

Qui tangue et résiste aux naufrages

Si tu me reviens quelquefois

C'est que tient bon le maquillage

De ce comédien que l'on voit

N'incarner qu'un seul personnage

 

 

Je suis l'acteur de complément

Qu'on ne remarque pas

Qui se fond simplement

Dans le décor là-bas

Où il s'endort parfois

 

 

Lorsque tu partiras vraiment

Quand quelqu'un aura pris ma place

J'abandonnerai doucement

Mon ancien rôle et mes grimaces

Tant pis pour les grands sentiments

Que l'on préserve et qui s'entassent

Il y a déjà trop longtemps

Que je ne me regarde en face

 

 

Je suis l'acteur de complément

Que l'on n'applaudit pas

L'éternel figurant

Qui ne sortira pas

De son anonymat

 

lien permanent

Que serais-je sans toi  (Les chansons des autres) posté le mardi 16 décembre 2014 12:52


(L. Aragon/J. Ferrat)

lien permanent

Le Tournesol  (Mes chansons avec Pierre-Michel) posté le dimanche 14 décembre 2014 02:59


Auteur : Chilpéric Ier

Compositeur : Pierre-Michel

 

Lorsque passe la théorie

De vos prénoms dans ma mémoire

Presque toujours je m'attendris

Vous me racontez mon histoire

J'essaie de vous imaginer

Qu'êtes-vous devenues ce soir

Qui dans vos bras m'a remplacé

Quels sont vos regrets vos espoirs

 

 

Il est bien le même

Celui que vous avez connu

N'a pas changé n'a pas voulu

Devenir chauve ni ventru

Oui c'est bien le même

Celui qui vous servait d'ami

Malgré le temps passé depuis

Le tournesol des jours d'ennui

 

 

Lorsque se croisent par hasard

Nos chemins pourtant différents

La tendresse de vos regards

Ne m'échappe pas un instant

Je ne sais si je dois souffrir

Ou me réjouir à jamais

De n'être plus qu'un souvenir

Que vous chérissez en secret

 

 

Il est bien le même

Celui que vous avez connu

N'a pas changé n'a pas voulu

Devenir sage ni joufflu

Oui c'est bien le même

Celui qui reste votre ami

Malgré les bourrasques de pluie

Le tournesol des soirs d'ennui

 

 

Pour n'être pas pris au sérieux

Je suis voué au célibat

Vos maris disent que c'est mieux

Mais je vois bien qu'ils n'y croient pas

Toi le dernier de mes amours

Qui leur ressembles tout autant

Tu me fuiras sans demi-tour

Ne t'en fais pas je m'y attends

 

 

Il est bien le même

Celui que tu n'as pas connu

N'a pas changé n'a pas voulu

Devenir blasé ni fessu

Oui c'est bien le même

Celui qui sera ton ami

Malgré les coups les pleurs les cris

Ton tournesol des nuits d'ennui

 

 

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à chilperic

Vous devez être connecté pour ajouter chilperic à vos amis

 
Créer un blog